AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .
 

 You will shelter me, and i will shelter you too, my love (Skye)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
Vince O'Reilly
kill of the night


○ messages : 98

MessageSujet: You will shelter me, and i will shelter you too, my love (Skye)   Jeu 17 Sep - 23:18




« Un burger et une bière c’est combien ? »
« 3 dollars 50. »
Ca sentait fort le graillon ici et des mouches volaient autour du comptoir et des quelques beignets rassis. C’était pas une grande enseigne et le manque de client avait l’air de sérieusement attaquer le moral des troupes derrière le comptoir. En même temps, y avait tellement de fast-foods dans le quartier qu’il était facile de se laisser distancer. Au moins c’était tranquille, et c’était sans doute pour ça que Vince préférait venir ici plutôt que dans un restaurant flambant neuf. Il fouilla de ses grosses paluches dans ses poches, posant sur le comptoir sa petite monnaie en s’échinant à la recompter plusieurs fois sous l’œil vide d’impatience du caissier. Même s’il y avait personne derrière lui, et pas foule dans le restaurant, son acharnement à espérer avoir le compte semblait agacer.

« Euh… Juste un burger alors. A emporter. » Souffla-t-il en baissant le nez et en rangeant ses quelques pennys rescapés. Il saisit le petit sachet qu’on lui tendait et il sortit en commençant déjà à le déballer. Ca devait faire un moment qu’il était prêt parce que le pain était un peu sec et le fromage tout figé mais ça l’empêcha pas de le déguster avec lenteur. Pas qu’il savoure mais il voulait laisser le temps à son estomac d’enregistrer qu’il lui donnait quelque chose. Mais il eut beau faire, il avait toujours sacrément la dalle après.

Dans le fond de sa poche, son portable vibra. C’était Milo qui le lui avait dégoté parce qu’ils avaient voulu que maintenant qu’il était sorti de taule, ils puissent le joindre tout le temps et Vince se sentait comme un animal avec un fil à la patte. Il avait plus l’habitude de ces choses-là, de devoir entretenir des relations avec les gens. Il trouvait ça un peu pénible aussi, parce qu’il pouvait pas non plus faire comme si sa vie c’était l’éclate. Il aimait pas son job mais c’était ce qu’il s’était trouvé de mieux. Le souci c’est que même s’il bossait bien, il avait pas des masses de pourboire et on lui confiait pas tant de voiture que ça. Les clients, ceux qui avaient de belles turbines, ils le lorgnaient avec une drôle de mine. Alors on lui faisait frotter des tâches d’huile au sol plutôt que le laisser trifouiller le moteur. C’était merdique, mais il avait déjà dû se mettre à genoux pour ce truc. Alors il allait pas claquer la porte de sitôt.

Il fronça les sourcils en voyant que c’était le numéro de Skye qui s’était encore affiché. Skye, c’était beaucoup plus que sa sœur. Ils avaient dû assurer tous les deux pour le reste de la famille alors qu’ils étaient pas mieux que des gosses eux aussi. Vince il se sentait coupable de l’avoir laissée seule avec toute cette charge sur les bras, même s’il se doutait qu’elle s’en était bien sortie. Aujourd’hui il savait plus trop comment faire pour récupérer sa place. Ni pour se faire pardonner de ne pas avoir été là. Alors il l’évitait du mieux qu’il pouvait. Il voulait pas qu’elle sache certains trucs. Et il était tout sauf doué pour lui mentir. Alors il serra les dents et il laissa de nouveau tomber l’appareil au fond de sa poche où il continua de vibrer. Il était tôt mais il allait se coucher. T’façon il avait quedal à faire à part regarder les murs de sa piaule. Champion de sieste qu’il était devenu.

Il se renfrogna quand après avoir monté les escaliers qui sentaient le moisi et l’humidité il vit une silhouette qui piétinait devant sa porte. Son premier réflexe fut de redescendre quelques marches pour pouvoir observer sans être observé. Y a l’adrénaline qui pulsa dans ses veines et son cœur tambourina contre sa cage thoracique. Il avait peur qu’on vienne l’y remettre en taule. Ou qu’on vienne lui demander des comptes. Quand il reconnut enfin la personne, il fut pas spécialement soulagé. Elle allait lui arracher les couilles et les briser menu. Y avait qu’à voir sa trogne.

« Skye ! » Appela-t-il alors qu’il montait les dernières marches. Il resta debout sur la dernière. « Viens on va faire un tour dehors. » Faisait noir comme dans le cul d’une vache chez lui, pas d’électricité. T’façon, il s’en passait très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

You will shelter me, and i will shelter you too, my love (Skye)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Description de Cait Shelter
» I Want To Shelter You •• Delilah
» 30 pwojè sou pye lan Komisyon Enterimè pou Bati Ayiti.
» Konpayi saa monte yon modèl kay pou Ayiti an mwens ke 1 è d tan.
» Petit RP en groupe !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOUL OF A MAN :: home sweet home-