AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .
 

 joan & trisha (appel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
Trisha Moriarty
admin ○ nightcall


○ messages : 255

MessageSujet: joan & trisha (appel)   Jeu 22 Oct - 20:17

Il faisait noir. D’un coup comme ça, s’en prévenir, la lumière de la maison s’était éteinte. Trisha avait beau appuyer sur l’interrupteur d’une main tremblante, ça ne revenait pas. Dehors aussi il faisait noir. Il devait être tard. Elle n’en avait pas la moindre idée et recroquevillée contre le mur, elle n’avait aucun moyen de vérifier l’heure qu’il était. Il n’y avait pas assez de lumière pour qu’elle puisse voir les aiguilles sur sa montre. Un bruit la fit sursauter, qu’est-ce que c’était ? Son esprit qui lui jouait des tours, c’était certain, mais dès qu’elle était terrorisée, elle ne faisait plus la différence entre le vrai du faux. Il y avait des moments comme ça où sa paranoïa prenait le pas sur le reste et là, elle était persuadée qu’il y avait quelqu’un chez elle. Elle avait des larmes qui coulaient contre ses joues. Elle était tétanisée, mais elle savait, qu’à quelques pas d’elle, il y avait son téléphone. Prudente, elle trouva le courage de se redresser sur ses jambes pour rejoindre le canapé où elle avait laissé son sac. Elle aurait dû appeler la police sans doute, mais elle les avait déjà alertés plusieurs fois pour rien, mais à chaque fois, comme cette fois, elle avait été persuadée de ce qu’elle avançait. Mais elle ne voulait pas qu’on la regarde encore comme si elle était cinglée. Alors elle se dirigea dans son répertoire pour atteindre le numéro de Joan. Une sonnerie, puis une autre et puis encore un bruir non loin d’elle qui la fit sursauter. Elle laissa tomber son sac à terre avant de courir vers la cuisine et de s’asseoir contre le mur, un couteau entre les mains. Enfin, Joan décrocha. « Joan, c’est moi. » Elle chuchotait, il ne fallait pas qu’on l’entende, mais c’était difficile de chuchoter tout en pleurant, elle avait l’impression de s’étouffer. « J’ai besoin d’aide. Y a quelqu’un chez moi. » Elle en était sûre. Elle avait peur. Plus rien n’allait en cet instant, elle avait besoin qu’on vienne l’aider et il semblait qu’il n’y avait que sur Joan qu’elle pouvait compter à présent.

_________________

living in your atmosphere, I’m running out of air.
Fall forward in the atmosphere It's a heavy load to bear. I’ve been living for the longest years Now I’m running out of air. Heard a rumor in foreign wind, There’s a war around the bend, Bet your life on your lover’s heart. Now you can’t find a friend.Where are you, I am already gone. Throw your heart out on the western wind. Its a hard heart to break. Sell your soul out for a southern hymn It's a hard road to take.  — where are you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

joan & trisha (appel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Appel à l'insurrection.
» L'appel des limbes ou comment se mettre en danger pour rendre service...
» L'appel du ciel...
» Appel au clan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOUL OF A MAN :: communication :: le téléphone-