AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .
 

 bang bang (abha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
Abha Khan
kill of the night


○ messages : 28

MessageSujet: bang bang (abha)   Lun 12 Oct - 15:06


ABHA KHAN
n'oublie pas qui tu es


come drink the water

• âge › vingt-cinq ans. • date et lieu de naissance › vingt-et-un août mille neuf cent quatre-vingt-trois. • nationalité › américain. • profession › ancien soldat à la retraite je me suis reconverti en consultant en sécurité, garde du corps, bref je m'adapte. • orientation sexuelle › bisexuel, même si à tendance hétéro, je dois bien l'avouer. • situation amoureuse › célibataire, même si je ne suis plus sûr de rien. • situation financière › saine, je ne croule pas sous l'argent, mais aucune dette à l'horizon. • et vivre à la nouvelle-orléans, ces derniers temps, c'est comment ? › c'est un peu étrange je vous l'avoue. J'ai l'impression de me retrouver encore une fois au Moyen-Orient, le danger guettant à chaque coin de rue. Mais je fais attention. • groupe › others of my kind. • célébrité › anwar hadid • crédit › tumblr.


some kind of madness

vous le remarquerez bien vite, je suis quelqu'un d'assez changeant. Ce que mes amis disent de moi, ce que tout le monde peut voir, c'est que je suis quelqu'un de souriant et amical, croquant la vie à pleine dent. Un jeune joyeux et souvent de bonne humeur, aimait faire la fête, me déconnecter un coup de la vie quotidienne et de toutes ses emmerdes. J'ai horreur des embrouilles, de la mauvaise ambiance, du coup je suis pas du genre à m'énerver facilement, au contraire, il en faut beaucoup pour me faire sortir de mes gonds. D'ailleurs, on eme reproche parfois de faire des blagues pourries, ou de les placer au mauvais moment, reflet de ma maladresse à parler aux gens dans les moments délicats.

après il y a l'autre côté, ma face cachée, celle que j'ai développée à l'armée. Sérieux et appliqué, minutieux et ne laissant rien au hasard, je suis un peu moins souriant dans ces moments. Acceptant relativement bien la pression, je n'ai pas peur de prendre des responsabilités, n'hésitant pas à faire usage de mon autorité pour arriver à mes fins. Quitte à élever un peu la voix et à user de quelques remarques bien placées. Concentré et obstiné, je sais me faire respecter sans être un de ces tyrans dont les gens ont peur. En fait je tente d'appliquer ce qu'un supérieur m'a un jour soufflé : si tu veux que tes hommes te respectent, respecte-les et sois proche d'eux.

depuis que je suis revenu, on me dit un peu changé. Comme si il y avait de la tristesse dans mes yeux, comme si je m'absentais parfois mentalement. C'est dans ces moments que je repense à tout ce que j'ai vécu en faisant honneur au Drapeau, les fois où ma vie ne tenait plus qu'à un fil, à tous ces camarades perdus, à ces scènes d'horreur ou de joie. J'espère que la vie en Nouvelle-Orléans m'aidera à remonter la pente.


pursuit of happiness

• pseudo › acarre. • âge › vingt-quatre ans. • pays › Suisse. • comment as-tu découvert le forum ? › via la pub sur Bazzart. • un dernier mot à nous dire ? › ce forum a l'air juste géant, du contexte au design, de l'ambiance à l'activité, c'est juste trop top !
J'atteste par ailleurs qu'en créant ce personnage, je l'expose au danger d'être mis à l'épreuve par le Tueur au Puzzle.
passeport :
 

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Abha Khan
kill of the night


○ messages : 28

MessageSujet: Re: bang bang (abha)   Lun 12 Oct - 15:06



in life we can't be free

• enfance turbulente, histoire compliquée
Avant de comprendre l'histoire d'Abha, il faut s'attarder un peu sur le milieu dans lequel il a fait ses premiers pas, la famille au sein de laquelle il a vu le monde. Khan, nom bien souvent associé au grand Gengis, bien que dans notre cas il n'y ai rien à voir avec le célèbre guerrier mongol. Quittant l'Inde suite à la première guerre indo-pakistanaises de 1947, les Khan se sont établis en Nouvelle-Orléans, quelque peu à l'écart de la ville, profitant de leur colossale fortune pour se faire bâtir un véritable petit palais. Profitant de l'expérience acquise dans son pays natal, le grand-père d'Abha racheta plusieurs usines de munitions, profitant du contexte mondial pour maintenir ses finances à un niveau plus qu'élevé. Son fils unique reçu une éducation stricte et élitaire, faisant de lui le parfait héritier des entreprises familiales, et non seulement il se montra à la hauteur des ambitions, comme il éleva le nom des Khan, en faisant l'une des entreprises d'armement les plus réputées, et riches donc, de la région. C'est dans cet univers aisé et relativement élitaire qu'est né Abha, fruit de l'union entre son père son épouse, fille de famille riche. Tiens, ça ne vous étonne pas ? Moi non plus.

Car le petit Abha n'a jamais été, dès sa plus tendre enfance, un enfant facile. Au contraire. Ses parents rêvaient d'un parfait petit prince, prenant l'éducation et l'étiquette à coeur. Ils eurent droit à un véritable aventurier, préférant vivre milles aventures dans l'énorme demeure, jouer à cache-cache dans les immenses jardins fleuris, bref vous l'aurez compris. Pas vraiment le genre d'enfant dont voulaient les Khan. Cela s'explique aussi par le fait de leurs emplois du temps respectifs : les parents ne passant que peu de temps avec ce garnement turbulent, ce dernier préférait les jeux et les découvertes aux leçons ennuyeuses des percepteurs, et peu à peu il développa avec ses géniteurs une étrange relation, plus cordiale que familiale. Rien de bien encourageant pour le petit Abha n'est-ce pas ? Lui qui ne se voyait nullement dans ce monde d'affaires élitistes, ne se passionnant que pour les armes vendues par son père, qu'il trouvait étrangement attrayantes. Et sans le savoir, c'est cet intérêt quelque peu inattendu pour les armes à feu qui dicteraient son futur, au grand damn de ses parents.

• trouver sa voie
Aussi il entra par une belle matinée ensoleillée dans un bureau de recrutement local de l'armée, comme il y en a dans chaque grande ville américaine. Proposant son dossier au recruteur, un quelconque militaire dont il avait prit soin d'apprendre le grade, Abha fit bonne impression, si bien que sa candidature fut acceptée : il allait commencer un recrutement au sein de l'United States Navy ! S'ensuivirent de nombreuses altercations verbales avec ses parents, certains extrêmement violentes, ce qui ne fit que conforter le jeune homme dans son choix de quitter le cocon familial pour vivre son rêve. Son propre rêve, son propre destin, pas celui que lui réservaient ses parents. Ce n'est qu'à force de persuasion, et les menaçant de toute façon s'en aller à sa majorité, qu'Abha obtint le fameux sésame, l'autorisation parentale de s'engager dans la marine américaine quelques temps seulement après avoir fêté ses dix-sept années de vie.

Âgé du minimum pour ce faire, Abha s'engage dans l'armée des États-Unis d'Amérique. Ce ne fut pas une mince affaire que de convaincre ses parents, radicalement opposés à ce choix de carrière. Qui selon eux le mènerait directement à la mort. Et surtout, qui éloignerait leur fils unique de la multinationale familiale, qui la priverait d'un héritier digne de ce nom. Mais Abha n'en avait que faire, il ne voulait pas de cet argent, il ne voulait pas de ce costume, de ce rôle. Il voulait autre chose. Il aspirait à autre chose. A plus.

S'ensuivirent environ six mois entre sa candidature et le recrutement à proprement parler, période qu'Abha utilisa à bon escient, non seulement fréquentant les salles de musculation avec assiduité, mais également en s'instruisant sur la marine, sur les grades, son fonctionnement, effectuant chaque matin un long jogging, fréquentant les bassins olympiques, ce genre de choses. Peut-être que c'est en voyant leur fils prendre goût à cela, se montrer si acharné et motivé, que ses parents acceptèrent petit à petit le fait que oui, Abha allait les quitter. Oui, Abha allait s'en aller, peut-être pour toujours. Et si jamais ses parents n’acceptèrent totalement son départ, du moins ne se montrèrent-ils pas trop désagréables les derniers mois, le couvrant d'attentions dans le vain espoir de le faire rester.

Vint finalement le recrutement, que le jeune homme passa assez facilement : obtenir son billet d'entrée dans la Navy fut pour lui sa plus grande fierté à ce jour. Oui le recrutement fut dur, très dur même, il dut faire face à des choses inattendues et cruelles, mais au fil des jours Abha prit goût à cet environnement si particulier qu'est l'armée, à ses ordres, à ses injustices et aberrations, mais aussi à la camaraderie naissant entre lui et les autres jeunes hommes, à la fierté de voir flotter le drapeau étoilé au vent. A l'adrénaline et à la peur au moment de commencer un exercice, puis finalement l'excitation d'être engagé "pour de vrai" dans une patrouille en eaux internationales. Ce n'est qu'une année après son recrutement qu'Abha devint officiellement un soldat de l'US Navy

Au vu de ses excellentes capacités physiques, couplées à son ambition naturelle, le jeune homme tente un cursus au sein des célèbres SEAL. Que l'enfer commence. S'ensuivent alors 24 semaines d'entraînement à la Basic Underwater Demolition, où il apprend à évoluer en milieu aquatique, à faire usage d'armes et d'explosifs. Ce fut très difficile pour Abha de s'adapter à un cadre militaire : habitué au confort apporté par la richesse familiale, à rester relativement libre de ses mouvements, l'autorité et l'obéissance furent difficiles à accepter. Très difficiles même, du moins au début. Mais se basant sur son mental, forgé par une enfance relativement solitaire, et son envie, Abha se prend au jeu, se donnant à fond et réussissant la plupart des épreuves. Suivant ensuite une formation de base au parachutisme, le Khan entame alors avec succès le SEAL Qualification Training, 18 autres semaines, augmentant encore ses capacités militaires. Parallèlement, il reçoit une formation lui enseignant les gestes sanitaires de combat, lui apprenant à soigner la plupart des blessures pouvant être reçues à la guerre. Et voilà qu'une année après son entrée en service, Abha Khan reçoit son badge de Special Warfare Operator Naval Rating. Il est désormais un SEAL. Mais la suite n'est pas de tout repos, puisqu'en entrant dans une nouvelle équipe il s'engage à suivre 18 mois de formations, poussant au maximum les tactiques et techniques de combat, faisant de lui un membre de l'un des plus efficaces groupes de combat.

août 2002, au large de mogadiscio
Les douze silhouettes se déplaçaient sous la surface sans un bruit, les moteurs de leurs propulseurs de plongée silencieux n'émettant presque aucun son. Sur le pont du navire, une dizaine de pirates patrouillaient, n'hésitant pas à darder leurs puissantes lampes sur les eaux environnantes. Mais les SEAL, à cette profondeur, ne risquaient pas d'être détectés. Cela faisait à présent une semaine que ce navire battant pavillon australien avait disparu des radars, les pirates exigeant une énorme rançon, plusieurs millions de dollars, pour la libération des vingt-cinq otages. Les neuf américains se trouvant parmi eux expliquaient la présence des SEAL, qui à présent se trouvaient à quelque mètres seulement du pont tribord, hors d'atteinte des rayons lumineux. Lorsque tous furent accrochés, placé tout à gauche, Abha s'obligea à respirer calmement, maintenant que les choses compliquées arrivaient. A commencer par la longue ascension : à l'aide d'un petit pistolet à grappin, il propulsa une corde enrichie en fibre de carbone, au bout de laquelle se trouvaient un entremêlement de griffes. Un soupir de soulagement lorsqu'il sentit la prise, et voyant son camarade, Bryan, juste à ses côtés, Abha entama l'ascension. Il s'agissait de la phase critique de l'opération, car si un seul pirate repérait les assaillants afin qu'ils n'aient un pied sur le pont, le carnage serait énorme. Heureusement tout se passa comme prévu, et le Khan se cacha rapidement derrière un énorme rouleau de cordages. Alors que son camarade sautait le protège-fous, un des pirates sortit par une porte. Agissant à l'instinct, Abha pointa son fusil d'assaut XM8, dont le petit rond rouge sur la poitrine du pirate n'annonçait rien de bon pour la cible : sans hésitation, alors que les yeux de la cible s'agrandissaient de surprise, Abha appuya deux fois rapidement sur la détente, faisant le corps tomber, sans vie, sur le pont. Bryan rejoignit rapidement son camarade, lui administrant une tape sur l'épaule. « Khan et O'Connor en place, un ennemi abattu » Il pouvait sentit le sang pulser dans ses veines. Les choses sérieuses pouvaient commencer.


• descente en enfer
Pendant plusieurs années, la vie d'Abha se résuma à des suites de missions aux quatre coins du globe, mettant sa vie un nombre incalculable de fois en danger. Au fil du temps la relation avec ses parents se dégrada, ceux-ci ne comprenant pas comment l'on pouvait rejeter un futur de richesses au profit d'une vie dangereuse, et pour un salaire relativement banal. Mais cela n'intéressait pas Abha, qui, il l'avoue volontiers, a vécu ces années de service comme les plus intenses de sa vie. C'est sous le drapeau étoilé qu'il a connu sa deuxième famille, ses camarades. Une vie intense en aventures, en dangers, en pleurs et en joies, en funérailles et en coups de chaque ou de génie militaire. C'est au sein des SEAL qu'Abha s'est construit, non seulement en tant que soldat, mais également en tant qu'homme.

Mais tout changea il y a de cela une année, lors d'une mission de reconnaissance et d'élimination d'un seigneur de guerre en pleine montagne afghane. Ils n'étaient que huit, une petite équipe, profitant de leur nombre réduit pour rester mobiles, furtifs et efficaces. Mais rien ne se passa comme prévu, si bien qu'ils se retrouvèrent aux prises avec une vingtaine d'adversaires. Et si l'expérience, l'armement et les capacités des SEAL se révélèrent mortelles pour leurs opposants, ceux-ci finirent par faire parler leur nombre et leurs connaissance du terrain pour acculer les américains. Ceux-ci battirent retraite en catastrophe, seule l'arrivée d'un hélicoptère d'urgence leur permettant de fuir. Non sans pertes, car cette nuit-là Abha perdit deux camarades au combat. Kristian et Bryan. Bryan, son meilleur ami, celui s'étant engagé en même temps que lui, celui qui partageait son quotidien depuis ses dix-sept ans. Bryan n'était plus, soufflé d'une rafale d'AK47 comme une vulgaire bougie. Cette nuit-là, Abha ne perdit pas seulement son annulaire et son auriculaire gauches, mais une partie de lui-même s'en alla. La pression se faisant trop forte à la suite de cette mission, Abha décida de quitter, momentanément du moins, l'armée. Ce n'est qu'après un long entretien avec un haut-gradé que le jeune homme obtint son licenciement provisoire. Revenant en Nouvelle-Orléans, Abha resta plusieurs mois à se morfondre, à reconstruire peu à peu sa vie. N'en pouvant finalement plus de rester inactif, l'ancien soldat décida de se mettre à son propre compte, profitant de son expérience afin de devenir consultant en sécurité, voire même garde du corps pour VIP le temps de quelques soirées. Et peu à peu, s'occuper l'esprit permit à Abha de redevenir lui-même, d'éloigner un peu la tristesse de ses yeux et de son coeur. Mais au fond il n'oublie pas. Et si ces histoires de Jigsaw terrorisent la ville, Abha lui ne se promène jamais sans son pistolet ni son couteau de combat, les vieilles habitudes restant tenaces ...

fiche (c) elephant song.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Joan Hoffman
admin ○ nightcall


○ messages : 115

MessageSujet: Re: bang bang (abha)   Lun 12 Oct - 16:48

(ce moment où j'ai la flemme de passer sous une tronche validée pour t'accueillir. j'espère que tu me pardonneras. Arrow)
un ancien soldaaaaat. et un consultant en sécurité, huhu, j'aime, j'vais venir te quémander un lien avec joan. et puis ce pseudo, omg, ça déchire tellement tout.

bienvenue dans les parages, mister. j'aime vraiment ce que je peux lire de ton personnage, j'ai bien hâte d'en découvrir davantage. bon courage pour la fin de la rédaction, et puis si tu as des questions ou le moindre besoin, surtout n'hésite pas. I love you I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ysmael Muñoz
kill of the night


○ messages : 273

MessageSujet: Re: bang bang (abha)   Lun 12 Oct - 18:50

SOAM c'est le repère des anciens de l'armée
mais j'adore ce nom omg
bienvenue ici, alors et bonne chance pour ta fiche

_________________
MACHINE À BONHEUR.

je donne le nom d'une jeunesse dévorée par les guerres et les catastrophes, par ce mouvement mécanique qui vous est si cher. {...}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Abha Khan
kill of the night


○ messages : 28

MessageSujet: Re: bang bang (abha)   Lun 12 Oct - 20:00

Joan ; aaaaah ouais bah c'est obligé qu'ils vont se rencontrer hein *bave*
Ysmael ; mh intéressant tout ça, j'me réjouis de connaître tout ce petit monde.

En tout cas merci à vous deux pour l'accueil, c'est super gentil
Et content que le pseudo vous plaise !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reese Jackson
admin ○ nightcall


○ messages : 634

MessageSujet: Re: bang bang (abha)   Lun 12 Oct - 20:54

m'voici m'voilà.
alors déjà, j'dois te dire que j'adore le personnage d'abha. j'aime la manière dont il s'est éloigné de sa famille et tout, 'fin bref, j'adore, ton histoire est bien détaillée et tout, je trouve ça vraiment chouette.

par contre, je dois t'avouer que j'ai trouvé ça un peu jeune, qu'il soit aussi qualifié parmi les navy seals à seulement dix-neuf ans. l'entraînement de navy seals dure aux alentours de trente mois, d'après ce que j'ai lu et d'après mes petits calculs, puisqu'il ne peut pas le commencer de but en blanc comme ça : il faut d'abord qu'il soit dans l'us navy, et qu'ensuite il fasse une petite école préparatoire pour rentrer dans les navy seals. et après, le gros entraînement comme tu l'as si bien détaillé. de fait, ça ferait passer ses premières interventions à au moins vingt ans. et je me demandais aussi ; ses parents auraient-ils approuvé son entrée dans l'us army ? pour qu'il y soit rentré à dix-sept ans, il aurait fallu leur autorisation, et de ce que je lis dans ton histoire je suis pas bien sûre qu'ils l'auraient donnée. sinon ce sera dix-huit ans du coup

bref, désolée, j'ai l'impression de faire ma chieuse avec ces petits détails, mais j'espère que tu comprendras.
pour le reste, j'adore ton perso, j'ai bien hâte de le voir en jeu, huhu. I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Gabriel Conroy
kill of the night


○ messages : 147

MessageSujet: Re: bang bang (abha)   Lun 12 Oct - 23:15




Oh intéressant le petit nouveau. J'aime bien son histoire aussi
Bienvenue sur SOAM
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Abha Khan
kill of the night


○ messages : 28

MessageSujet: Re: bang bang (abha)   Mar 13 Oct - 0:25

Hello I love you déjà merci pour l'accueil, c'est sympa (:
Ensuite pour l'âge, j'avoue que ça fait jeune, mais j'ai un peu calculé de mon côté huhu.

Dix sept ans : engagement.
24 semaines d'entrainement (Basic Underwater Demolition) : 6 mois.
18 semaines d'entraînement (SEAL Qualification Training) : 4.5 mois.
18 mois de formations supplémentaires, pour un total donc de 28.5 mois, donc presque deux années et demi d'entraînement. J'avoue ne pas avoir prit en compte le fait qu'il fallait déjà être dans la marine avant cela, du coup on peut rajouter une année (j'ai pas trouvé combien de temps dure le recrutement/formation, tu as une idée ?) et même un peu plus d'engagement. Donc trois années et demi, environ, entre son entrée dans la marine et le fait qu'il devienne SEAL. Je pense que le fait qu'il ait vingt-quatre ans, ça reste assez crédible, même si il est un "jeune" militaire ? J'ai un peu étoffé aussi sa relation avec ses parents, j'me suis rendu compte que je voulais pas que ça paraisse autant "négatif".

Pour avoir personnellement effectué un service militaire de 15 mois, je peux garantir qu'une formation de cinq mois, six jours sur sept, pendant ce temps, sont déjà très bien suffisants pour faire un soldat d'infanterie correct héhé.

Bon après ce n'est que mon point de vue, je peux bien rajouter une, voire deux années, à mon personnage. Le seul problème c'est que je n'ai jamais joué plus vieux, donc j'ai peur de ne pas réussir à me glisser dans sa peau. J'espère que tu ne penses pas que je refuse tes corrections, au contraire j'apprécie. Du coup si ça je joue toujours pas je vais tenter de corriger tout ça, j'attend ton deuxième avis.


Encore merci

Gabriel : merkiiii
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reese Jackson
admin ○ nightcall


○ messages : 634

MessageSujet: Re: bang bang (abha)   Mar 13 Oct - 16:46

désolée chaton, je t'ai pas oublié hier soir, me r'voici me r'voilà.

je ne remets absolument pas en doute la capacité à être un soldat d'infanterie correct au bout d'une telle formation, mon dieu, t'en fais pas pour ça. I love you
d'après la page en anglais (un peu plus précise que la française ) de wikipédia sur l'entraînement des navy seal, la préparation à passer les tests d'entrée pour les navy seal dure environ huit semaines. ce qui fait environ 30,5 mois, pour reprendre tes calculs.  si on ajoute, comme tu dis, un petit service militaire avant dans l'us navy, trois ans et demi ça me paraît bien, ça le fait devenir le navy seal qu'il a été ensuite dans l'année de ses vingt ans Wink si c'est bon pour toi ça l'est pour moi aussi. I love you

des modifications que j'ai lues, j'pense qu'il vaudrait mieux que tu passes la dispute avec ses parents avant le passage au bureau de recrutement ça me paraît plus logique. (non, je t'embête pas gratuitement, c'est juste une note comme ça, t'en fais pas, c'est pas grave Arrow) par contre pour que j'puisse te valider du coup (parce que OUI, après tout ça j'arrête de t'embêter c'est promis. ) faut juste que tu changes un petit truc, quand tu dis :

Abha Khan a écrit:
Ce n'est donc qu'à ses dix-neuf ans qu'Abha connait son premier engagement.

du coup, à mettre au frais de ce qu'on a dit. après ce sera vraiment tout bon, pis j'te validerai. (j'ai l'impression de passer pour un monstre chiant, mais en vrai chuis adorable, j'espère que tu l'crois Arrow )
et t'en fais pas, trois ans de service comme navy seal + l'entraînement qu'il a, ça me paraît déjà suffisamment costaud pour un p'tit de vingt-quatre ans, comme tu voulais le faire. I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Calvin O'Reilly
admin ○ nightcall


○ messages : 165

MessageSujet: Re: bang bang (abha)   Mar 13 Oct - 21:16

Bienvenue parmi nouuuus j'suis fan de la citation dans ta fiche, genre Mufasa et tout, le roi lion power susu. Le personnage a l'air super intéressant en tous cas, bon courage pour les derniers p'tits détails, et puis n'hésite pas si t'as besoin de quoi que ce soit I love you

_________________
    time will change ✢ this is more than i wanted, take me out of the dark i roam in. this is stranger than love or loss, turning back words you face the dawning ; no excuse for a wasted life, lightly falling through a whisper of sky. it's the weight of the world i know, as i struggle to be whole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Abha Khan
kill of the night


○ messages : 28

MessageSujet: Re: bang bang (abha)   Mer 14 Oct - 14:53

Reese : t'as le droit d'être plus gentille et patiente avec moi encore ? Pfiouuuu merci beaucoup beaucoup, c'est rapide, précis, sympa, je t'aime !
du coup je crois avoir modifié ce que tu m'as demandé plus haut

Calvin : merci hihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Reese Jackson
admin ○ nightcall


○ messages : 634

MessageSujet: Re: bang bang (abha)   Mer 14 Oct - 21:16

ahaha, t'en fais pas chaton, chuis là pour ça. I love you merci à toi d'avoir fait les modifications aussi rapidement. I love you
et sur ce, plus rien à dire, t'es parfait, j'te valide. en espérant que tu t'amuses bien avec ton p'tit.



CONGRATULATIONS
bienvenue dans les rangs !

Bonjour, Abha, et bienvenue dans ma ville. J'ai entendu dire que tu avais pris la vie à bras le corps par le passé, faisant ce que ton coeur te dictait plutôt que ce que l'on t'imposait. Et que pour ça, prendre des vies avait primé. Parfois en échange d'autres, mais appuyer sur la détente reste un geste que tu connais. Quelle drôle de vocation que celle de tuer, qui a finalement déjà commencé à te coûter. Fais attention à toi. Nos erreurs finissent toujours par nous rattraper.

Félicitations, mon brave. Tu t'en doutes sûrement, mais si tu vois ça, ça veut dire que tu es enfin officiellement des nôtres, avec une jolie couleur et tout le package. Nous t'invitons par le biais de ce petit formulaire à passer par la suite dans quelques sections importantes pour ton intégration au forum et au jeu. Nous, on s'occupe de recenser ton avatar et ton pseudo, mais si tu veux recenser ton métier, ton logement, ton numéro de téléphone ou ton adresse mail, c'est à toi de le faire ! On t'invite également à aller faire un tour du côté des fiches de liens, pour te trouver plein de copains, ainsi que des rps. N'hésite pas non plus à remplir notre partie scénario de tes idées ! Et n'oublie pas d'aller voter pour nous toutes les deux heures, histoire de ramener encore plus de potentielles victimes pour notre tueur d'amour ! Faut bien le nourrir, le petit.

Et surtout, si tu as la moindre question, n'hésite pas à t'adresser à Fred (ou Maddox), Alma (ou Quinn), Judith (ou Elijah), ou bien Alison (ou Aslinn) ! I love you

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: bang bang (abha)   

Revenir en haut Aller en bas
 

bang bang (abha)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» bang, bang, my baby shoot me down ✗ TIGAN
» bang bang, je suis un cowboy ! YIHA ∞
» BANG ELISA Δ Tu as déjà vu un pingouin respirer par les fesses ?
» J'vais sûrement perdre ma vie, BANG BANG ! Noah&Wayne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOUL OF A MAN :: fiches validées-