AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .
 

  it's so quiet here and this feels so cold. (margolis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
Alison Margolis
admin ○ nightcall


○ messages : 22

MessageSujet: it's so quiet here and this feels so cold. (margolis)   Lun 28 Sep - 0:59


ALISON TAMSIN MARGOLIS
open hands are hard to hold onto anyway


come drink the water

• âge › vingt-six ans, comme eux, ou plutôt, seulement comme lui maintenant. mais ça n'a plus d'importance désormais. parce que l'un est mort et l'autre disparu. t'es toute seule et que franchement, chaque minute de plus est une minute de trop maintenant. • date et lieu de naissance › le trois juin, à bâton-rouge. ils ont toujours dit que tu étais la dernière, mais franchement, tu t'entêtes à dire que quelques minutes, ça ne fait pas de toi la benjamine. mais ils ont toujours eu des têtes de cochons les deux autres, alors c'était un combat perdu d'avance. • nationalité › américaine, simplement. tu n'en sais pas plus et franchement, t'es pas intéressée de savoir. margolis, ça te sonne peu commun comme nom de famille, pas forcément américain, mais t'as aucune façon de savoir. il te rappelle que tu viens de quelque part, que tu appartiens à quelqu'un, même si y'a jamais eu personne pour te réclamer. t'aimerais pouvoir t'en débarrasser parfois de ce margolis, mais apparemment que c'est illégal de se balader sans nom de famille. foutaise. • profession › tu travailles comme ambulancière depuis quelques années déjà, et ce boulot, il te colle vachement à la peau. tu te sens à ta place dans ce domaine, ce besoin d'aider les autres, d'être au beau milieu de l'action, ces poussés d'adrénaline qui t'aident quand tu fais des shifts qui semblent interminables. et au moins, au beau milieu de tout ça, tu es utile comparativement à toutes les autres sphères où tu sers carrément à rien, malgré toi. • orientation sexuelle › t'es hétérosexuelle, mais ça ne change rien. y'a personne d'assez cinglé pour s'approcher de toi, personne d'assez fou pour être en mesure de supporter ta colère et ton dégout de la vie, de la race humaine. et puis même si quelqu'un osait, tu ne le laisserais jamais s'approcher. plus jamais. • situation amoureuse › célibataire, tu as toujours eu un mal fou à t'attacher à qui que ce soit, et depuis que riley est mort, ton coeur n'est tout simplement plus à prendre. tu le gardes caché au plus profond de toi, incapable de t'exposer à quelconque douleur potentiel. • situation financière › moyenne, en fait, tu essayes de ne pas trop t'en faire avec ça. tu es du genre à croire que quand tu as de l'argent, bah c'est tant mieux, et quand y'en aura plus, bah il y aura toujours la prochaine paye. tu gères au jour le jour, même si ce n'est pas toujours la meilleure chose à faire, mais tant pis. tu fais comme tu peux et pour le moment, ça te convient. • et vivre à la nouvelle-orléans, ces derniers temps, c'est comment ? › c'est de prendre chaque jour comme il vienne. c'est de chercher des réponses sans cesse, incapable de penser ou de passer à autre chose. c'est de vivre avec le vide autour de toi, constant et envahissant, mais de te concentrer sur autre chose pour ne pas devenir complètement folle. c'est de respirer et de continuer, malgré tout. • groupe › wish someone would care. • célébrité › adelaide kane. • crédit › @tumblr.


some kind of madness

tête dure ≡ grande gueule ≡ agressive ≡ rancunière ≡ altruiste ≡ entêtée ≡ sarcastique ≡ perfectionniste ≡ casse-cou ≡ casse-gueule ≡ solitaire ≡ méfiante ≡ froide ≡ directe ≡ ambitieuse ≡ dégoutée ≡ égoïste ≡ indépendante ≡ sauvage ≡ insouciante ≡ honnête.

Tu n'as jamais été seule. T'es le tiers d'un tout qui s'est effiloché avec le temps. T'as perdu de trop grosses parties de toi. Tout ce qu'il reste de vous, c'est toi, grande gueule et coeur brisée. Et tu es de moins en moins droite. ☆ Tu as mal vieilli, du moins, c'est ce qui est encré dans tes dossiers de jeune orpheline. Tu as fréquenté grand nombre de familles d'accueil, toujours de moins en moins accueillantes, pour finalement quitter l'orphelinat avec ses frères avant même d'atteindre la maturité ☆ T'es en colère, constamment. T'as l'impression que c'est depuis longtemps, depuis toujours peut-être même. Tu ne pourrais pas expliquer pourquoi. C'est sûrement juste le hasard de la vie. Mais tu traînes au fil des années avec une haine si forte en toi que personne n'ose s'approcher trop longtemps. Il y a un temps où ça t'allait, cette distance, parce qu'il y avait Riley et Quinn pour te ramener à ce semblant de maison. Mais maintenant, la rage a doublé et y'a plus personne pour t'apaiser. Y'a plus que la colère, vingt-quatre heures sur vingt-quatre. ☆ Tu te perds dans le métier que tu exerces. Tu te perds dans l'adrénaline pour te souvenir que tu es encore vivante, que t'as les deux pieds sur terre et que tu respires encore. Tu travailles des semaines de fous parce que c'est la seule chose qui parvient à te faire moindrement de bien. Mais à force d'en faire autant, tu t'épuises et tu pourrais devenir dangereuse. Dangereuse pour les autres, mais particulièrement pour toi-même. ☆ Tu n'as jamais aimé qu'on te dise quoi faire, comment penser. T'as toujours eu ta vision bien précise des choses et tu n'as jamais hésité à gueuler haut et fort pour faire entendre que ça ne faisait pas ton affaire. Quinn a si souvent joué de ça avec toi, cherchant toujours un peu plus à te provoquer. Mais c'était avant ça, quand y'avait Riley pour venir faire la paix, quand y'avait Riley pour ramener la paix entre ses deux cadets. Aujourd'hui, Riley il est plus là, et Quinn, il est allé trop loin. Au point que tu t'en fiches complètement de sa gueule, au point que tu préfères être indifférente que de ressentir toute cette haine qui t'habite quand tu penses à ton pareil, ton complémentaire, ce mec qui ne sait que ruiner sa vie et celle des autres autour de lui au passage. ☆ Malgré ça, tu écoutes chacun de ses messages laissés sur ton répondeur, tu lis chaque lettre, chaque texto, un peu comme si tu étais rassurée de savoir que malgré tout, il va bien. Que tu peux dormir sur tes deux oreilles sans avoir la crainte d'avoir la mort de ton deuxième frangin sur la conscience. Mais ça n'efface rien. Ni la haine, ni la honte, ni l'incompréhension. Et il te l'a dit, à quelques reprises, que c'était de sa faute. Que c'était de sa faute si Riley était mort. Ça t'a choqué la première fois, tu ne voulais pas y croire, tu ne voulais pas l'entendre, même si ce n'était qu'un message sur une machine. Mais maintenant, tu te demandes à quel point ça peut être vrai, tout ce putain de bordel. Tu voudrais savoir, terriblement savoir, mais t'es bien trop rancunière pour lui donner ne serait-ce qu'un foutu signe de vie. Tant pis pour lui ☆ Tu n'as jamais eu de mal à mettre une claque en plein visage à qui que ce soit, que ce soit tes frères, des hommes, des femmes, peu importe. T'as l'air de rien du haut de tes trois pommes, mais t'as jamais pris l'insolence des autres, même si tu es toi-même très insolente, et tu t'es fais un point d'honneur de toujours donner suite à tes menaces en cas de besoin. ☆ T'as toujours été one of the guys quand t'étais plus jeune. Tu n'as jamais eu aucun intérêt à jouer à la poupée ou faire des petits bricolages insignifiants. T'es celle qui coure le plus vite, celle qui tape sur le ballon, celle qui bouscule pour faire le but. T'es une passionnée de sport, particulièrement de soccer et de basketball, que tu as la chance de pratiquement plus que jamais pendant tes études ambulancières. Ça t'a gardé en forme, te permettant ainsi dans le domaine qui te plaît vraiment.


pursuit of happiness

• pseudo › heart over mind. • âge › vingt-deux ans déjà. • pays › le canada, le froid qui s'installe jour après jour. • comment as-tu découvert le forum ? › je l'ai vu grandir sous mes yeux vu. I love you • un dernier mot à nous dire ? ›
J'atteste par ailleurs qu'en créant ce personnage, je l'expose au danger d'être mis à l'épreuve par le Tueur au Puzzle.

fiche (c) elephant song.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alison Margolis
admin ○ nightcall


○ messages : 22

MessageSujet: Re: it's so quiet here and this feels so cold. (margolis)   Lun 28 Sep - 0:59



in life we can't be free

Tu ne veux pas pleurer.

Tu ne dis rien depuis que tu es revenue. Riley, il te regarde avec des yeux tellement inquiets que tu évites tout simplement de croiser son regard. Quinn lui, il fait encore le clown, fidèle à lui-même, mais il sait, il comprend lui aussi que quelque chose ne va pas, qu'il y a un truc qui cloche. Mais t'es incapable de parler. T'es incapable de mettre des mots sur ce qui s'est passé pendant que tu étais là-bas. Les images hantent encore chaque cauchemar que tu fais la nuit, même si ça déjà presque deux mois que tu es revenue. Tu cries la nuit quand tu te réveilles, mais ni Riley ni Quinn ne sont assez proches pour t'entendre, et c'est mieux ainsi. Y'a que trois autres filles dans les dortoirs avec toi et elles n'osent pas s'approcher de toi parce que tu as menacé de les frapper si elle disait quoique ce soit à qui que ce soit, et même si ça ne fait pas longtemps qu'elles te connaissent, elles te savent capable de le faire. Elles ont vu les bleus sur tes cuisses quand tu te mets en pyjama, les marques sur ton corps et cette honte que tu as de te regarder dans le miroir. Elles n'ont peut-être pas tout compris, et c'est tant mieux. Tu n'as pas envie qu'on voit sur ton corps, sur ton visage que tu as été faible. Qu'on a joué avec toi dans le noir, d'une manière dont on ne devrait pas joué avec les enfants, jamais. T'aurais voulu pouvoir crier à ce moment-là, te battre comme tu sais si bien le faire. Mais tu as figé, comme une statue. Tu n'as pas compris toi non plus sur le coup, quand il est entré dans cette petite chambre qui était temporairement tienne. Une nouvelle famille, une mère gentille, un père imposant. Tu pensais sincèrement que tu serais bien, peut-être pour une fois. T'aurais voulu que tes frères soient là, mais tu avais bien compris du haut de tes douze ans maintenant que vous ne seriez plus jamais réunis ensemble dans une même famille. Parce qu'il n'y a déjà pas beaucoup de familles qui veulent adopter des adolescents de douze ans, alors en prendre trois du même coup, avec les personnalités que vous avez, c'est tout simplement impossible. Tu croyais que ça aurait pu être un nouveau départ, même si t'étais pas assez naïve pour croire que ce serait comme un conte de fée, tu te disais qu'au moins, t'étais plus juste la petite fille abandonnée aux parents inconnus et aux frères trop pareils. Tu pensais que tu pouvais être plus, que tu pouvais être mieux.

Mais c'était pas dans les cartes pour toi.

Y'a Quinn devant toi, dans la cour, et il essaye de te faire rire. Il est là et il essaye de te faire rire, mais tu ne réagis pas. Tu voudrais qu'il parte parce que tu as peur de craqué s'il continue, et tu ne peux pas craquer. Parce que le silence, c'est ce qui te protège de la situation, de la réalité, c'est ce qui t'empêche de t'effondrer sur place. Sauf que lui, il ne voit pas les choses de la même façon que toi, tu te dis qu'il en est probablement incapable de toute façon. Il veut seulement te sortir du silence, il veut seulement que tu te réveilles. Mais tu es réveillée et la réalité, elle n'a rien de beau. Il te parle, mais tu n'écoutes plus. T'as jamais été le genre à partir, mais là, tu n'en peux plus. Tu veux rentrer, tu veux disparaître. Tu veux qu'on te laisse tranquille, qu'on t'oublie, toi qui n'a jamais été le genre à rester cacher et silencieuse pourtant. Tu te diriges vers l'intérieur, mais Quinn, il te retient. Tu te débats, mais il n'a pas dit son dernier mot. Il te retient si fort, si fort que tu entends un bruit de déchirement qui résonne trop fort dans tes oreilles. Tu te retrouves le ventre à moitié dénudé. Et tu sais qu'il est déjà trop tard. Quinn, il a vu les marques. Quinn, il va trop vite comprendre. Tu commences à courir, et il te suit, et tu sens les larmes qui commencent à couler sur tes joues.

Tu ne voulais pas pleurer, mais là, il est trop tard.

Tu arrives dans le dortoir des filles et même s'il sait qu'il n'a pas le droit d'y être et qu'il risque de se prendre une punition de plus pour faire changement, il te suit et tu vois la colère dans ses yeux. Cette haine que tu connais trop bien à force de la revivre chaque nuit dans tes cauchemars. « Putain Ali. » Il s'approche de toi, mais tu n'oses pas le regarder. T'as les yeux collés sur le sol et tu te sens nue, exposée, complètement vulnérable. « DÉGAGE QUINN. » « Qui est-ce qui t'as fait ça? Merde Ali, c'est qui le connard qui t'a fait ça? J'te jure, j'vais l'tuer. » Tu commences à crier, tu te débats. Il est trop proche, t'as besoin d'espace, t'as besoin d'être seule. « Arrête Quinn, je t'en supplie, arrête. » Plus tu te débats, plus il te retient et tu finis par tomber, complètement. Tu pleures, tu sanglotes, tu laisses sortir tout le dégueulasse en toi. Il caresse tes cheveux et il reste silencieux. Tu ne sais pas combien de temps vous restez là comme ça, sans rien dire. Mais ça n'a pas d'importance.

Ce fut la première et la dernière fois que ton frère te vit pleurer.
Et plus jamais personne n'a eu le pouvoir de te faire sentir aussi vulnérable. Aussi faible. Aussi sale.

____________________

« T'es où Quinn? Je hm, j't'ai laissé au moins quinze messages. L'enterrement est sur le point de commencer et t'es pas là et je.. je crois pas que je puisse faire ça toute seule. Rappelle-moi ok? Dis-moi que tu t'en viens. J't'aime. Bye. »


« Quinn? Le curé est en train de faire l'éloge de Riley et sérieux, tu devrais être là pour me dire que c'est des bêtises tout ça. Que c'est impossible, que c'est pas son corps là dans cette grosse boîte qu'on met sous terre. Viens steplait, me dire que c'est des conneries. Je t'attends. »


« P'tain Quinn, mais qu'est-ce que tu fais? On est en train de mettre le tiers de toi sous la terre, tu pourrais au moins nous faire la grâce de te pointer cinq minutes entre deux conneries. J't'en supplie. »



« T'es vraiment qu'un enfoiré Quinn Margolis. »


« Tu sais Quinn, je te savais égoïste mais vraiment là, tu dépasses tout ce que je pouvais m'imaginer. J'te déteste. J'te déteste de m'infliger ça, de m'obliger à vivre toute cette merde et toutes ces conneries toute seule. T'es qu'un putain de menteur Quinn Margolis, ta parole, elle vaut absolument rien. Y'en aura plus jamais de nous trois et si tu veux mon avis, y'en aura plus jamais de nous deux non plus. J'te hais. »

Tu l'as eu au bout du fil qu'une fois après ça. Une simple fois et tu l'as envoyé chier aussi fort que tu le pouvais, même si ça te brisait le coeur, même si tu te défaisais du dernier lien familial que tu possédais. Et puis tu as raccroché la ligne, avant même qu'il puisse répliquer quoique ce soit. Il a souvent tenté de rappeler, mais tu n'as plus jamais répondu. T'écoutes toujours les messages, aussi insipides et stupides qu'ils puissent être. Mais t'es trop rancunière pour lui offrir une place dans ta vie, dans ton quotidien. T'es soulagée de savoir qu'il est vivant, mais pas plus. Aujourd'hui, tu n'es rien de plus qu'Alison Margolis, une personne à part entière. Et plus jamais tu ne seras le tiers de qui que ce soit.
Personne.

fiche (c) elephant song.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Quinn Margolis
admin ○ nightcall


○ messages : 198

MessageSujet: Re: it's so quiet here and this feels so cold. (margolis)   Lun 28 Sep - 1:12

AHLKJDZKLJSLKL JE T'AIME TA FICHE TOI VIENS ON VA CREVER, SUSU.  
(PS : me casse pas la gueule, j'suis trop beau pour ça ok )


CONGRATULATIONS
bienvenue dans les rangs !

Bonjour, Alison, et bienvenue dans ma ville. J'ai entendu dire que tu te laissais ronger par ta colère, te créant un cœur de pierre et une distance avec le monde entier pour faire face aux épreuves de la vie. Mais te blinder de la sorte n'est pas la bonne solution, tu avances à reculons ; et les barrières érigées devront toutes être broyées, un jour ou l'autre. Fais attention à toi. Nos erreurs finissent toujours par nous rattraper.

Félicitations, mon brave. Tu t'en doutes sûrement, mais si tu vois ça, ça veut dire que tu es enfin officiellement des nôtres, avec une jolie couleur et tout le package.    Nous t'invitons par le biais de ce petit formulaire à passer par la suite dans quelques sections importantes pour ton intégration au forum et au jeu. Nous, on s'occupe de recenser ton avatar et ton pseudo, mais si tu veux recenser ton métier, ton logement, ton numéro de téléphone ou ton adresse mail, c'est à toi de le faire !   On t'invite également à aller faire un tour du côté des fiches de liens, pour te trouver plein de copains, ainsi que des rps. N'hésite pas non plus à remplir notre partie scénario de tes idées ! Et n'oublie pas d'aller voter pour nous toutes les deux heures, histoire de ramener encore plus de potentielles victimes pour notre tueur d'amour ! Faut bien le nourrir, le petit.

Et surtout, si tu as la moindre question, n'hésite pas à t'adresser à Fred (ou Maddox), Alma (ou Quinn), Judith (ou Elijah), ou bien Alison (ou Aslinn) ! I love you

_________________
    the devil is my pal ≈ people talking shit, they can kiss the back of my hand. i know i'm not a saint, i've been a sinner all my life. i ain't tryin' to hide my flaws, i'd rather keep them in the light. they want to criticize, scrutinize, cast another stone, burn me at the stake and sit and watch it from their throne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Fred Kovacs
pnj ○ been to hell


○ messages : 413

MessageSujet: Re: it's so quiet here and this feels so cold. (margolis)   Lun 28 Sep - 1:20

ELLE EST LÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀ ÇA Y EEEEEEEEEEST JE T'AIME MON CHOU JE SUIS TELLEMENT HEUREUSE DE VOIR QUE TU AS RÉUSSI À ÉCRIIIIIIIIIIRE. I love you

(t'es parfaite je t'aime. I love you)

_________________
+ compte pnj, ne pas mper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: it's so quiet here and this feels so cold. (margolis)   

Revenir en haut Aller en bas
 

it's so quiet here and this feels so cold. (margolis)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» MARISOL ∞ She feels in italics and thinks in capitals.
» the quiet ones are usually the most dangerous
» remind me how it feels to hear your voice ✿ dylan
» alec ▲ the show must go on.
» 03. [Pierce's] It feels like one of those nights...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOUL OF A MAN :: fiches validées-