AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | .
 

 vii – LES PNJS DU FORUM.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
John Doe
pnj ○ been to hell


○ messages : 105

MessageSujet: vii – LES PNJS DU FORUM.   Mer 26 Aoû - 19:13


PNJS DU FORUM
vos maîtres et vénérés.


JOHN DOE

what is the soul of a man ? › Celui qui voit tout, qui entend tout, qui sait tout, et qui contrôle tout. Le nom d’un parfait inconnu, mais qui exerce un pouvoir de vie et de mort sur chacun d’entre nous. On lui donne une réputation de tueur en série. Personne ne le dit mais tout le monde le sait : il est celui qui sème un vent de terreur sur la Nouvelle-Orléans depuis deux ans déjà. On le craint autant qu’on le respecte, de peur d’être le prochain. Et c’est aussi le cas dans les coulisses du forum. Compte fondateur et principal PNJ, il rythmera vos rps, alimentera les peurs de vos personnages, et vous guidera tout au long de votre aventure parmi nous. Laissez-vous tenter par le diable, et le voyage n’en sera que plus agréable ! • crédit › swan.


BENJAMIN MORIARTY

what is the soul of a man ? › Maire de la Nouvelle-Orléans, Benjamin était déjà bien connu avant d’arriver à ce poste. En effet, il est issu d’une famille faisant, sans l’ombre d’un doute, partie des plus grandes fortunes de la ville. Sa carrière politique a commencé bien avant qu’il n’arrive au poste de maire. Il semble qu’il ait toujours travaillé pour la mairie de la ville, grimpant peu à peu les échelons pour être un jour élu à la tête de celle-ci. Ambitieux et droit, Benjamin semblait être né pour occuper ce poste. Bien que certains disent encore qu’il n’a été élu que grâce à sa fortune, il faut savoir qu’il s’agissait d’un véritable objectif pour Benjamin, et ce depuis des années. On l’entendra bien souvent dire qu’il aime NOLA et qu’il souhaite le meilleur pour elle. Il a cependant évacué la ville avant l’ouragan Katrina, avec son épouse et son fils, et à ceux qui l’accuseraient d’avoir abandonné ses citoyens, il répondra systématiquement que c’était également son devoir en tant qu’époux et père de famille de protéger les siens ; et que, comme tout le monde, il a connu la peur de perdre ses proches, puisque sa fille était encore dans les rues de la Nouvelle-Orléans. Suite à l’ouragan, il s’est beaucoup investi dans la reconstruction de la ville, n’hésitant pas à mettre la main à la pâte pour prouver qu’il n’y a rien qu’il ne ferait pas pour sa très chère cité. Bien que le Tueur au puzzle l’inquiète, il fait confiance à Gregson et refuse de voir la réputation de sa ville salie par des histoires de tueur en série. Il se refuse encore à parler de tueur en série d’ailleurs, et dira volontiers que la police de la Nouvelle-Orléans a les choses bien en mains. Son fils est pourtant mort lors d’une session il y a une dizaine de mois, mais la version officielle est qu’il est mort d’une overdose, une façon comme une autre de nier les meurtres qui en terrorisent plus d’un, tout en essayant de rassurer ses citoyens. L’overdose est également un bon moyen pour occuper les journalistes : tant qu’ils cherchent les scandales familiaux, au moins, ils ne fouillent pas du côté du tueur. Alors il n’a pas non plus hésité à calmer haut et fort que sa femme était partie avec un autre homme, car si les potins de sa vie peuvent aider à écarter les médias de ce qui les intéressent vraiment, il n’a pas peur de faire parler de lui. • crédit › swan.


RICHARD GREGSON

what is the soul of a man ? › Chef de la police de la Nouvelle-Orléans, en voilà un emploi prenant et pour le moins lourd à assumer, ces derniers temps. Selon beaucoup de dires, cet homme de soixante-et-onze ans a passé le temps de travailler, et devrait prendre sa retraite. Mais la ville n’a jamais tourné aussi bien que depuis qu’il est monté à la tête de la police, en 1990. Le monde marchait au pas avec lui ; jusqu’à l’ouragan Katrina tout du moins. Depuis, on ne l’a pas remplacé, car il n’est de main de fer dans un gant de fer plus efficace que Richard Gregson. Il tente de réparer les dégâts judiciaires de l’ouragan, et d’endiguer la montée en puissance de la criminalité. Et voilà qu’un tueur en série se met à asseoir son territoire dans les rues de sa ville. Certains murmurent que Mr. Gregson est désormais complètement dépassé, et qu’il lui faut céder la place à un successeur. D’autant plus qu’il ne s’est jamais caché de considérer le travail du Tueur au Puzzle comme un nettoyage efficace des rues, après l’ouragan. Pour autant, il refuse de le laisser agir, et tente de conduire l’enquête d’une main de fer, en plus de toutes les autres responsabilités qui lui incombent. S’il y a un homme qui est capable de se battre sur plusieurs plans à la fois, c’est bien lui. Et même si l’on murmure derrière son dos qu’il serait temps qu’il laisse sa place à un autre, plus jeune et plus performant, on doute que quelqu’un fasse le travail aussi efficacement qu’il peut le faire. Certes sans le sourire, sans le moindre tact ou la moindre pitié, et avec un caractère de vieux con méprisant et hautain ; mais efficacement, c’est à n’en plus douter. • crédit › swan.


FRED KOVACS

what is the soul of a man ? › Chroniqueuse pour le journal The Wave, Fred Kovacs a, avant ça, été photographe de terrain pendant plusieurs années. Elle a longuement couvert les zones de guerre, et a sa carte de membre de Reporters Sans Frontières depuis près de six ans maintenant. Journaliste engagée, elle s'est néanmoins posée à la Nouvelle-Orléans après avoir décroché un emploi dans le quotidien The Wave, peu de temps après le passage de l'ouragan Katrina. Elle a rapidement suspecté la présence d'un tueur en série dans les rues de la ville, et a tapé du poing sur la table pendant toute l'année charnière entre Katrina et l'annonce officielle de la présence de Jigsaw. Le crédit ne lui a jamais été rendu, mais ça n'a pas d'importance : pour elle, tout ce qui compte est de prévenir les populations, et de les mettre le plus possible en sécurité. Elle est très impliquée dans la vie de l'enquête, et voudrait que l'enquête avance plus efficacement. Ceci mis à part, elle s'occupe de la rubriques des Chroniques Culturelles du journal The Wave, où vous retrouverez entre autres tous les bons plans artistiques de la Nouvelle-Orléans. (note : fred est un personnage anciennement joué, et temporairement mis en stand-by.) • crédit › swan.

_________________
+ compte pnj, ne pas mper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://soulofaman.forumactif.org
 

vii – LES PNJS DU FORUM.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les PNJs du Forum
» PNJs du forum
» PNJs
» HUM GENYEN YON TRAVESTI SOU FORUM HAITI
» un nouveau succes pour forum haiti .Ole!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOUL OF A MAN :: L'ADMINISTRATION :: annexes-